KAORI
"Aux îles fortunées"

Ce premier disque de Kaori est un petit trésor, un album intemporel, 11 chansons qui lorgnent vers le Brésil de Gilberto Gil, les eaux agitées du Mississipi, la pulse sur le premier temps de Kingstown et le flow soyeux et poétique d’une chanson française à son âge d’or. Mais cet album n’est pas un disque oublié des 70’s, c’est le projet d’un duo bien actuel et totalement atypique, 2 musiciens néo calédoniens aux allures de Blues Brothers d’une virginité rafraîchissante.

Le Kaori est l’arbre millénaire qui peuple les forêts calédoniennes, une belle métaphore pour parler des profondes racines de ces 2 musiciens aux passés multiples, soucieux de déployer aujourd’hui leurs branches bien au delà de l’Archipel. Réveillé à l’adolescence par les accords du « Harvest » de Neil Young et le picking arachnéen de Marcel Dadi, Thierry Folcher est la voix et le compositeur. Cet amoureux des mots a découvert il y a une quinzaine d’années qu’il était descendant de bagnard, de quoi stimuler un peu plus sa plume et sa soif d’histoires où l’humain tient le premier rôle. Sur cet album il fait glisser sa voix et sa poésie solaire avec une force et une indolence qui évoquent l’évidence du maître californien James Taylor et les émois humanistes des premiers albums de Maxime Leforestier. Alexis Diawari, lui, se souvient qu’il secouait sérieusement les habitudes de la tribu Kanak dans laquelle il a grandi. Quand il empoignait la guitare c’était pour jouer du blues, du reggae ou de la soul ! Loin de la musique coutumière. C’est après avoir sillonné le pacifique comme marin, mais aussi après mille autres métiers qu’il savoure enfin le rêve de s’exprimer par la musique avec son complice d’évasion.

kaori-logo-arbre-noir-xxs

Kaori est donc aussi une belle histoire d’amitié et de nouveau monde à inventer. La qualité de la production et les arrangements de Lionel Gaillardin (Benjamin Biolay, Keren Ann, Lisa Portelli) ne font que renforcer l’impression d’avoir entre les mains un album rare. Bien loin du folklore, « Aux îles fortunées » est un disque de chansons d’une douce évidence. Kaori porte la brûlure languide du soleil et des mélodies universelles aux couleurs multiples qui nous révèlent avec bonheur que la Nouvelle Calédonie est aussi, à sa façon, un pays de tous les possibles, la Californie du Pacifique.

 

-Christophe CRENEL

DISCOGRAPHIE

2017          Aux îles fortunées

BONSAÏ Studio / MULTISONS

Dossier presse : Maison de la Nouvelle Calédonie (à Paris)

A découvrir, ce magnifique livret offert par la Maison de la Nouvelle-Calédonie qui nous soutient depuis le tout début de notre aventure (2014). On y retrouve tout l’esprit avec lequel KAORI oeuvre pour la promotion de la langue française, le message de tolérance, le partage de la musique, les mots choisis et soutenus par des notes ensoleillées et rythmées…